Rechercher

Fiches Embauches 2/7 : Le salariat, une solution possible ?

S’il est vrai que les agriculteurs aimeraient réduire leur charge de travail afin d’avoir plus de temps libre, la solution d’embauche reste tout aussi complexe. En effet, malgré l’évolution du nombre d’actifs salariés tous les ans, la charge de travail des agriculteurs ne diminue pas.


Face aux évolutions des habitudes de consommation, aux défis environnementaux et aux nouvelles orientations de la PAC, beaucoup d’agriculteurs ont besoin de repenser leur charge de travail, leur organisation et leurs objectifs et se remettre en question régulièrement afin de pérenniser leurs outils, et de pouvoir le transmettre dans de bonnes conditions.

Pour certaines exploitations agricoles, l’embauche est une solution assez directe parmi d’autres pour déléguer et répondre aux besoins de main d’œuvre à un moment du cycle d'exploitation, mais ce n’est pas toujours une chose évidente. Pour s’y préparer, il faut étudier les conséquences et de mesurer les étapes pour réussir le recrutement.

Conseils:

  • Ne pas attendre la disparition de la main d’œuvre familiale avant d’embaucher

  • Concevoir l’embauche d’un salarié comme un investissement

  • Il faut avoir une fibre sociale et/ou un minimum d'expériences ou de formation. Des conseils en amont sont importants afin d'avoir un emploi durable (se faire conseiller par des personnes compétentes afin de réussir son engagement et le pérenniser aussi)

  • Profiter des travaux saisonniers pour réaliser un “moment d’essai”

  • Attention de ne pas confondre “stage” et “période d'essai”. En France lorsque l'on signe un contrat, il y a période d'essai obligatoirement. En Belgique, la période d’essai a été supprimée